Imaginer ma vie ...

ALBUMS PHOTOS

N'étant pas entièrement satisfaite de l'interface photo de canalblog, voici une solution alternative permettant de partager mes photos de voyages et autres hobbies...

Pas de date mais une certaine chronologie...

 

* BRETAGNE*            * NOUVELLE - ZELANDE- ILE SUD - ILE NORD*                             

          * SUISSE*                   *SAINT MARTIN - 1*

 

*CHILI*                    *ARGENTINE*                             * BOLIVIE*                 

           *MEXIQUE*                                    *SAINT MARTIN - 2*            

 

* JERSEY - Retour*           *SRI-LANKA*

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

 *COUTURE*                    *MA PAGE DE COSMETIQUE MAISON*

                        *BIJOUX*

 

Posté par La bubulle à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2015

Retour en France, changement d'une vie...

Je suis rentrée en France depuis plus d'un mois et demi maintenant. J'ai le temps, je profite et je devrais mettre ce blog à jour. Pourtant, je trouve mille autres activités. Je ne m'explique pas cette non-envie d'écrire. Peut-être est-il temps que j'arrête ce blog assez axé voyages. Car je ne voyagerai plus, pas autant et différemment...

 

Ce retour en France, en Bretagne est mon "dernier", le dernier de cette partie de ma vie. 7 ans après avoir "quitté" ma Bretagne, après 5 ans sur les routes, j'ai décidé d'y revenir m'installer. Après avoir dis et redis que je ne me voyais pas vivre en France et surtout pas en Bretagne, j'y ai posé mes valises, la tête pleine de projets...

Car il y en a des changements dans ma vie. Après avoir vraiment réaliser que voyager n'était plus possible, j'ai cherché l'Idée qui me ferait être heureuse en Bretagne. Je sais que c'est ici que je suis bien. Je ne peux l'expliquer mais j'y suis bien malgré tout. Et ma soeur m'a soumis cette idée qui m'a parue un peu folle au départ : faire des savons. A m'entendre dire que savonner, tambouiller et que des produits sains me manquaient au cours de notre voyage, l'idée à germer. et elle s'est developpée. Je suis aujourd'hui en pleine création d'une savonnerie artisanale avec projet de vendre aussi des cosmétiques bio. Je n'ai pas trop voulu le crier sur tous les toits au départ, mais c'est désormais "officiel" : dans un an, je serai à la tête de ma savonnerie. Et ce projet me remplit de joie!

En parallèle de ce gros projet, un autre prend de mon temps : l'achat d'une maison. Il ne me parait pas logique de louer en tant que particulier et en tant que professionnel. Et j'ai toujours trouver plus logique de remboursr un prêt que de payer un loyer une fois que l'on sait où l'on veux vivre. Mon choix est fait, je monte mon entrprise, je veux donc acheter une maison où je pourrais créer mon labo pro. 

Pour cela et pour que mon gentil banquier soit d'accord de me prêter des sous, je cherche un emploi en CDI et à mi-temps. Etre demanandeuse d'emploi en création d'entreprise et demander un prêt, ca va bien le faire rire le banquier! Et j'ai besoin de m'assurer un revenu malgré tout! J'ai déjà eu une réponse positive, j'en attend une autre d'ici demain. Cependant, je ne signerai sans doute pas de contrat avant septembre malheureusement... A voir donc encore au niveau de l'emploi...

Tout va donc presque bien dans ma petite vie bretonne. Des soucis familiaux qui ne changent pas, une douleur à la jambe qui m'empêche de faire du sport et me gène... Des petits soucis sans grande importance. 

Pour finir, un dernier point très positif même si c'est tout récent... Avoir un chéri. C'est nouveau, je ne sais pas où cela nous mènera mais pour l'instant ce n'est que des bons moments. 

Avec la tête pleine de projets, de rêves et d'envies, je me sens bien ici, entourée de la famille, des amis, je sais que j'ai pris la bonne décision. Et le beau soleil ne peut que confirmer cet état d'esprit!

Posté par La bubulle à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 avril 2015

Au pair à Londres

Comme la plupart d'entre vous le savent, j'ai déjà cumulé les expériences de jeune fille au pair que ce soit à Jersey, en N-Z, au Chili et dans la façon de vivre avec la famille suisse. 

Etre au pair est pour moi, l'un des moyens les plus faciles d'avoir un toit, de la nourriture au quotidien ainsi qu'un peu d'argent de poche tout en ayant la chance de rencontrer des gens, découvrir une culture et ne pas être seule tout le temps.

C'est donc dans cet état d'esprit que j'ai décidé de faire jeune fille au pair à Londres. Pas de problème de logement ou de nourriture trop chère et de l'argent de poche pour payer les transports : parfait!

Juste avant de partir pour ma retraite de 10 jours, j'ai ainsi confirmé ma venue dans une famille indienne avec deux enfants  : Ayush, garçon de 4 ans et Aishani, fille de 8 ans. Protima, la maman est celle avec qui je traite au quotidien et la seule avec qui j'ai été en contact préliminaire. Je devais rester entre 6 et 8 semaines et partir au plus tard aux alentours du 10 mai mais une fille devait arriver fin avril pour du long terme, c'est pour cela qu'ils cherchaient une au pair en urgence pour combler le temps d'attente. Perfect timing pour moi.

J'accepte de bosser pour un argent de poche relativement bas, surtout pour Londres, (75£) car c'était difficile de trouver une position juste pour ce laps de temps,surtout en n'étant pas connecté à internet les 13 jours precedent mon arrivée. De plus, je devais travailler "entre 25 et 30h mais plutôt 25". 

Après avoir attendu 2 semaines un emploi du temps et mes tâches, j'arrive dans la famille un jeudi midi sans l'avoir reçu. C'est bête mais ca me saoule, j'aimerai bien savoir ce qu'on attend de moi écrit noir sur blanc. Je passe le jeudi et le vendredi avec la maman à m'occuper des enfants. Le w-e arrive, je vais chez Isa et déjà de gros doutes sont là... En même pas deux jours, j'estime avoir déja eu un certains nombres de reflexions qui ne sont pas très agréables.

Petite liste souvenirs pour le fun de la relire: 

- "When do you shower? And how often? Because here, it's everyday and I would like you to do the same."    Effet dreads? Apparement, je suis une grosse cracra à qui on a besoin de préciser qu'il fait se laver...

- "Marie, you can go and freshen up before diner"     Et si j'ai envie de me doucher juste avant d'aller au lit? Ou le matin? Ou pas du tout?? 

-"Are you going out like that?" "Yes, why?" "Well, we normally don't go out with the clothes we've been sleeping with..."    Précision utile : après ma douche du soir, j'ai mis des vêtements pour aller diner, me suis changée pour dormir et ai remis ces même vêtements le lendemain matin... Non, je ne dors pas totalement habillée!

-"Do you have any more formal clothes? I really like your trousers, really, but you know to pick the children up, at school, something more "formal" would be better. I can lend you some if you want" Et si j'ai pas envie? Je suis bien dans mes pantalons et je me moque de ce que pense les gens à l'école!

 

Bref, de retour, le dimanche soir, je demande à parler et mets quelque points au clair : je m'habille comme je veux et si ca leur plait pas, tant pis. De plus, j'attends toujours le papier avec l'emploi du temps et les mille activités des enfants, les bus que je dois prendre avec eux, etc... Et enfin, je soulève le point qu'à 30 ans, je n'ai pas besoin qu'on me dise d'aller me laver ni quand, je suis assez grande pour me gérer seule, merci! 

Le lendemain, j'étudie enfin l'emploi du temps et les responsabilités reçues. Je suis déjà à plus de 30h semaine sans compter le temps de preparation du matin. Sachant qu'en plus la maman arrive plus tard du boulot que ce qui est noté sur l'edt, je veux bien être gentille mais ca fait plus que 25h! Re discution. On descend l'emploi du temps à 30h, je ne suis que moyennement satisfaite mais le vendredi, les parents doivent emmener eux-mêmes les enfants à la piscine ce qui m'enleverait 2-3h et equilibrerait. Soit. 

Sauf que la première semaine, j'ai été payé pour une semaine sans compter le jeudi aprem et le vendredi de quand je suis arrivée. La semaine suivante, le vendredi, maman est off, le petit n'a pas de garderie car premier jour des vacances. A la place d'avoir 2h de pause quand il est en garderie, je me retrouve à faire du non-stop toute la journée et gérer la piscine en bus avec un petit qui pleure et s'endort. Génial! Et elle compte bien au pound près pour l'argent de poche sans compter les soirs où elle arrive 30/45 minutes plus tard que prévu. Ca c'est normal. Ceux qui me connaissant savent que je suis gentille, flexible et arrangeante quand ca va dans les deux sens mais là, ca va pas marcher longtemps...

Concernant les enfants, ma première impression m'a complétement trompée. J'ai cru qu'Ayush était un vrai petit monstre à pleurnicher tout le temps et Aishani, une petite fille intelligente et très calme (bon, ca c'ets vrai mais au fond c'ets une peste manipulatrice). En quelques jours, Ayush a compris les règles de fonctionnement avec moi et tout se passait très bien. Mais Aishani a refusé de s'y plier lorsque je l'ai eu pendant des journées entières de vacances. 

Et le dernier point qui m'a fait quitter cette famille, à part égal avec le "je prends mais je ne donne rien", c'est leur logique et leur vision de l'éducation des enfants. Pas possible pour moi! Je veux bien essayer de m'adapter comme m'a dit un ami mais là, c'est trop! Je suis venue à Londres pour profiter et ce n'est pas du tout le cas, surtout que je suis très loin d'Isa et Nolwenn...

 

Bref, une autre petite liste pour le fun: 

- les enfants passent leur journée devant l'Ipad et/ou la TV

-La mère nourrit son fils de 3 ans face à la TV (quand il arrive à manger seul à table avec moi...)

- Il faut mettre des chaussons en bas et en mettre des differents à l'étage, question d'hygiène.

-Par contre, que la cuisine soit dégueulasse (y a pas d'autres mots!), la salle de bain moyennement propre et qu'il y ai une couche de poussière sur la lampe de bureau de ma "chambre" et des toiles d'araignée lorsque j'emmenage, ca ne choque pas.

-Le fils jette son père hors du lit tous les matins vers 4-5am, du coup le père finit sa nuit dans la chambre d'ami.

- Suite logique, l'au pair que je suis dort dans le bureau, sur un lit de camp, avec les gamins qui viennent chercher livres et jeux n'importe quand. Pas de placard ou meubles pour moi, pour ranger mes vêtements/affaires bien sur (et ils veulent quelqu'un qui reste 9 mois dans ces conditions!)

-La fille a tenu un journal notant toutes ce qui ne lui plaisait pas dans ma façon de faire pour se plaindre à sa mère. 

-De même, elle manipule son frère, lui parle en bengali et me dit "il a dit ça... Il veut voir sa maman. You upset him... Blablabla..." alors que c'est elle qui veut parler à sa mère!

 

Il y a tellement de choses qui ne me convenait pas dans cette famille, qu'il est difficile d'en faire ne serait-ce qu'une liste! J'ai voulu donner ma "démission" un dimanche soir mais j'apprends au même moment que le papa part pour 3 jours. Je decide donc de repousser mon annonce jusqu'au mercredi avant un w-e de 5 jours pour leur laisser le temps de trouver une solution. La maman a été infecte quand je lui ai parlé. Elle m'a d'abord interdit de partir (mauvaise technique!), puis traité comme un chien. Je n'étais pas fière de les laisser dans une telle situation mais sa réaction à confirmer le fait qu'il fallait que je parte. Elle été jusque dire que j'étais moins responsable que sa fille de 8 ans, que je n'avais aucun coeur et n'aimais pas ses enfants sinon je ne les laisserai pas comme ça. Mais aussi que je ne savais pas ce que c'était que de travailler dans le "vrai" monde, que je pouvais peut-être laissé tomber si je faisais du service (avec tout le dédains possible dans cette phrase) mais pas quand je m'occupe de "ses" enfants. Tout pour elle, tout le temps! Elle m'a presque courru après croyant que j'allais partir sans lui rendre ses clés et a refusé que je dise au-revoir aux enfants. J'étais vraiment triste de quitter Ayush sans même pouvoir lui dire au-revoir...

 

Trois jours plus tard, j'avais déjà passé trois entretiens, trouvé deux boulots et un logement. Ce n'est pas encore tout rose mais c'est beaucoup mieux!

Posté par La bubulle à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,